J’ai appris ce soir, par le biais de la radio, que le référendum portant sur la réforme constitutionnelle qu’Hugo Chavez voulait instaurer au Vénézuela, a été remporté par le camp du Non.

Ma première réaction a été la déception…mais pas tant que ça en même temps. En tant que libertaire, je suis plutôt critique du socialisme d’État. J’étais plutôt méfiante face à certains points de cette réforme, en particulier ceux qui auraient permis à Chavez de censurer les médias et d’instaurer des états d’urgence illimités. Dans le système où nous vivons actuellement, je continue de considérer que la démocratie ça se passe dans les deux sens et cette idée de censurer les médias me semblait vraiment anti-démocratique.

Pour ce qui est de sa volonté d’instaurer le socialisme comme système économique et social et de l’enchâsser dans la constitution, là aussi j’étais sceptique et plutôt méfiante. L’opposition parlait d’un système à la Fidel Castro. Peut-être. Manquant d’information et de temps, ce n’est pas ce soir que je vais m’exprimer là-dessus. Plus tard, peut-être !






  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!