Les électeurs et électrices de Québec m’ont souvent semblé être de drôles de personnages. Pour avoir élu feu Andrée Boucher sans qu’elle n’ait fait de réelle campagne électorale, c’était déjà un peu bizarre. Mais la nouvelle qui est sortie hier matin dépasse l’ententement. André Arthur, selon un sondage, est arrivé deuxième dans les intentions de vote pour le poste à la mairie. Deuxième ! Qu’est-ce qui se passe !? C’est clair qu’il y a un problème ici !

Je n’arrive pas à comprendre pourquoi ces hommes et ces femmes peuvent descendre aussi bas dans leurs choix électoraux. Pourquoi cette tendance est-elle plus marquée à Québec qu’ailleurs ? Quelqu’un (ou quelqu’une) a une explication ?






  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!