Cet article est en réponse à un commentaire laissé par Matchafa me demandant d’expliquer ma position politique.

À première vue, «communiste» et «libertaire» peuvent sembler contradictoires, mais il n’en est rien. Je suis communiste car je suis en faveur du partage de la richesse et des moyens de production. Or, je n’appuie aucunement les dictatures communistes, les «terreurs rouges». Car je suis une fervente amoureuse de la liberté et je me suis vite aperçue que ce type de régime politique ne la permettait pas. Et j’ai aussi un profond dégoût pour le concept «d’avant-garde éclairée» qui est mise de l’avant par les communistes autoritaires, dont entre autre le PCR (Parti Communiste Révolutionnaire, maoïste). Je trouve cette conception totalement infantilisante. Comme si les hommes et les femmes vivant sur cette planète avaient besoin qu’on leur tienne la main afin qu’ils et elles puissent se libérer et briser leurs chaînes ! La Terre à ce que je sache, n’est pas une garderie !

Bon exit la montée de lait, je retourne au sujet principal de cet article. J’ai employé cet exemple pour illustrer le fait que je suis non seulement communiste, mais aussi anarchiste (ou libertaire). Je suis pour l’abolition de l’État car selon moi, nous n’avons pas besoin d’un gardien au-dessus de nos têtes, afin de pouvoir mener nos vies. Nos gouvernements sont contrôlés par une élite qui se crisse carrément de ce que nous voulons, de nos besoins et de nos désirs. Nous n’avons pas de réel pouvoir. Même si nous pourrions élire un gouvernement de gauche, cette élite s’arrangeait pour que celui-ci renie ses engagements, afin qu’elle ne perde pas ses nombreux privilèges. Avons-nous vraiment besoin des patrons et des proprios ? Pourquoi ne pourrions-nous pas avoir le choix de ce que nous voulons faire ? Nous ne sommes pas libres, ce n’est qu’une illusion ! Nous vivons avec des chaînes et des colliers qui se serrent autour de notre cou si nous osons parler trop fort.

Tu comprendras donc Matchafa que je ne me porterai jamais candidate à une élection, car je m’oppose au principe d’un gouvernement paternaliste et infantilisant. J’ai déjà voté, mais je ne le ferai plus. Me choisir un maître ? Non merci !






  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!