«Je parle en mon nom personnel et pas en celui de tous ceux qui sont ici, mais je préfère qu’on fasse plus d’enfants que de laisser entrer plus d’immigrants. Je ne suis pas raciste, mais ce n’est pas avec des enfants mélangés avec des Africains que la culture québécoise va s’épanouir».*
Quoiqu’en dise le chef de ce groupe, Raymond Villeneuve et son chien de poche habituel (Pierre Falardeau), le racisme est bel et bien présent au sein de cette organisation. Lorsque de tels propos sont tenus lors d’une manifestation du groupe dont ils font partis et que ceux-ci ne lèvent pas le petit doigt pour les dénoncer, je crois qu’il y a une tolérance, voire même une acceptation, si silencieuse soit-elle. Le MLNQ a beau ne plus demander de moratoire sur l’immigration, reste que de tels mots veulent dire le contraire.

C’est ce genre de propos qui m’ont peu à peu dégoûté du mouvement souverainiste au Québec. Ça me désole de constater que des hommes et des femmes tiennent encore ce discours, voulant que l’immigration soit à la cause de nos problèmes sociaux et économiques, alors que la source du problème n’est pas une affaire de drapeaux, mais bien en l’existance même du capitalisme et du contrôle étatique. Depuis quand un drapeau est-il responsable d’une pauvreté toujours grandissante !? Poser la question, c’est y répondre ! 

*Ces propos ont été tenus par Félix Ouellet-Théberge, lors de la manifestation du MLNQ du 1er juillet dernier à Québec ( http://www.cyberpresse.ca/article/20070707/CPSOLEIL/70705062/-1/CPSOLEIL).






  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!